logo du site internet

Guide d’achat

d’une grelinette

A quoi sert une grelinette?

La grelinette est un outil qui permet non seulement de retourner votre terre mais qui a aussi d’autres fonctions. L’utilisation de la grelinette au potager est multiple. Elle va avoir un rôle de fourche en incorporant de la matière organique au sol, elle va permettre de récolter des légumes grâce à ses longues griffes, elle va également permettre d’enlever les mauvaises herbes et de faire des trous pour les plantations. 

1. Préparer le sol en le décompactant

Préparer le sol permet d’avoir une terre prête à recevoir les semences et les plants. Afin que les plantes s’enracinent dans le sol, il est donc indispensable d’aérer la terre en utilisant notamment une grelinette.

Contrairement à la bêche, la grelinette va aérer la terre du potager sans l’abîmer.

En sol très argileux : Si votre sol est collant et forme de grosses mottes, il vaut mieux passer la grelinette, grossièrement, en automne, puis laisser l’alternance gel/dégel de l’hiver casser les plus grosses mottes. Au printemps, il suffira de passer un coup de croc et de râteau. Dans les sols argileux, il vaut mieux utiliser une grelinette 5 dents au minimum afin d’avoir assez de puissance pour soulever la terre. 

Dans une terre peu compacte : Passer la grelinette au printemps, avant d’accueillir les cultures, puis en automne afin de faire respirer la terre. Pour une terre peu compacte, vous choisirez votre grelinette en fonction de la surface destinée au potager.

2. Incorporer de la matière organique

matière organique

En jardinage biologique, il est nécessaire d’améliorer la structure de son sol lorsqu’on souhaite cultiver des légumes. Cela passe par l’apport de matière organique. Cette matière va enrichir la vie du sol en se transformant en humus et en la rendant donc plus fertile. Les plantes vont plus facilement assimiler les nutriments contenus dans le humus et se renforcer.

  • Quelle matière organique incorporer?

Vous pouvez incorporer la matière organique qui se trouve à proximité de votre jardin : fumier, paillis, compost, feuilles en décomposition, feuilles mortes, tontes de gazon, brindilles, épluchures, BRF… L’essentiel est de respecter l’équilibre carbone/azote afin de ne pas asphyxier ni carencer votre sol. 

La grelinette va servir à incorporer cette matière organique à la terre. Il ne faut pas enfouir la matière au risque de limiter l’apport en oxygène et de déséquilibrer l’écosystème. Il faudra donc l’incorporer soigneusement à la terre. Pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles il ne faut pas enfouir la matière organique, je vous invite à lire cet article.

  • Comment incorporer la matière organique avec la grelinette?

Il vous suffit de passer la grelinette après avoir déposé vos matières organiques sur votre planche de culture. Comme avec une fourche simple, la grelinette va vous aider à disperser et légèrement incorporer la matière dans le sol. Les éléments se décomposeront en quelques mois. 

3. Récolter des légumes sans se faire mal au dos

Il n’a jamais été aussi facile de récolter des légumes du jardin avec cet outil. Ses dents permettent de récolter les légumes sans les abîmer. Aussi, elle évite au jardinier de se baisser et de s’abîmer le dos et les bras. Il suffit simplement d’enfoncer les dents de la grelinette dans le sol, de tirer les deux manches vers soi et d’extraire les légumes. 

4. Désherber et enlever les adventices

La grelinette est idéale pour enlever les herbes les plus folles telles que le liseron, le chiendent ou toute plante ayant des racines profondes. Ses longues dents lui permettent d’atteindre ces grandes racines et de les extraire du sol. 

5. Faire des trous réguliers

L’écart des dents de la grelinette permet de faire des trous pour semer des graines ou planter les poireaux, les salades, les pommes de terre ou autres légumes. 

Comment jardiner avec une grelinette?

Certains jardiniers connaissent déjà ce terme, d’autres se demandent ce que c’est ! La grelinette, aussi appelée fourche bêche, est un outil utilisé au potager. Depuis quelques années, elle prend sa place dans les jardins et remplace progressivement la bêche. C’est un outil très pratique à utiliser car il vous permet de bêcher en gardant le dos droit. Il sollicite la force de vos bras qui est décuplé par l’effet levier. Son utilisation ne demande pas beaucoup d’efforts.

Alors, comment jardiner avec cette fourche bêche?

Jardiner demande de l’organisation, de la réflexion et les bons outils. En effet, créer un jardin potager se réfléchit en amont. En jardinage, il est conseillé de faire un plan afin d’organiser ses cultures, d’identifier les zone à ameublir et de définir les bordures. Inutile d’être doué en dessin, un croquis simple et compréhensible suffira.

1. Faire un plan

Sur ce plan, apparaitront les planches de culture, ses mesures, les plantes potagères que vous comptez planter sur chaque zone en prenant garde d’associer correctement les légumes, les allées (passes pieds), les abris, bacs à compost, robinets, puits, cours d’eau et tout autre élément que vous jugerez utile de préciser. Je conseille une largeur de 80 centimètres avec des allées d’au moins 40 centimètres

Le but étant de tout mettre en oeuvre pour avoir un potager esthétique, fonctionnel, facile d’entretien et productif. Si vous souhaitez faire de la rotation de culture, il sera alors indispensable d’avoir un plan de potager. 

Une fois votre plan élaboré, vous pourrez alors préparer vos planches de cultures en suivant ces étapes:

2. Délimiter la planche de culture

Délimiter sa planche de culture pour préparer son potager

Pour délimitez votre parcelle de culture, vous pouvez utiliser des ficelles et des bâtons en bois. Cela permettra de ne pas piétiner la zone cultivée. Imaginez déjà les passes pieds et le chemin entre les planches, si vous comptez en préparer plusieurs. Vous pouvez envisager de délimiter vos planches de culture en plantant des bordures tout autour. Si vous partez d’une pelouse ou d’un gazon qui n’a jamais reçu de cultures, vous pouvez passer un petit coup de tondeuse avant de procéder à l’ameublissement de la terre.

Vous avez la liberté de choisir la disposition que vous souhaitez mais il est recommandé, pour une question de facilité, de réaliser des planches de cultures rectangulaires. Laissez parler votre imagination !

3. Créer les passes pieds

Espacez vos planches de 40 cms afin de faciliter les déplacements dans le potager (notamment avec une brouette). Il est conseillé de faire des bandes de 80 cms de largeur. Cela est une surface adaptée à la plupart des outils de jardinage et permet de travailler sur la planche sans la piétiner.

4. Passer la grelinette

Quand passer la grelinette

Une fois les allées tracées, vous allez pouvoir préparer la terre et désherber. Il est plus facile de semer dans une terre retournée et travaillée. Afin d’aérer la terre et d’effectuer le désherbage, passez la grelinette sur toute la surface de culture afin de retirer correctement toutes les racines. Cet outil de jardinage va décompacter, aérer la terre en surface, et déraciner les mauvaises herbes comme le chiendent, le tout en préservant les vers de terre et les micro-organismes du sol.

La grelinette permet de retourner votre terre sans mélanger les différentes couches de votre sol.

Pour l’utiliser, rien de plus simple ! Il vous suffit de vous placer face à votre bande, d’enfoncer les dents de la fourche bêche dans la terre en tenant les deux manches et en appuyant avec votre pied. Ensuite, tirez les deux manches vers vous. L’outil va faire le travail à votre place! Il va soulever une couche de terre. Secouez légèrement la grelinette de droite à gauche et ressortez là. Reculez de quelques centimètres puis recommencez. 

L’aération du sol permet d’avoir une planche prête à recevoir des cultures qui pourront s’enraciner facilement dans votre sol. La fourche bêche est l’outil adapté à ce décompactage.

Si vous avez une terre argileuse, je vous invite à lire l’article : comment bêcher une terre argileuse?

5. Désherber à la main

Le désherbage à la main demande du travail mais il est essentiel. Au démarrage du potager, les adventices risquent de faire concurrence à vos plantations. C’est pourquoi il faudra gratter la terre et arracher les mauvaises herbes à la main avant de planter. Ensuite, il sera de moins en moins nécessaire de désherber car vous opterez pour un paillage ou une autre solution qui limitera leur pousse dans votre jardin.

N’oubliez pas d’observer les plantes bio-indicatrices afin d’obtenir des informations sur la structure, la texture et la composition de votre sol.

6. Secouer les mottes

En secouant les mottes de terre, vous allez émietter la terre. La surface végétale que vous allez retirer est très riche en éléments organiques (végétaux, terre, insectes et micro-organismes). Afin de recycler cette fertilité, placez cette couche végétale dans votre compost que vous utiliserez plus tard dans votre jardin.

7. Passer le croc à bêcher

Un potager doit avoir des planches de culture « égalisées ». Uniformiser la surface du sol facilitera les semences. Passer le croc va permettre de casser les dernières mottes, griffer et niveler le sol. On utilisera le râteau pour émietter les dernières petites mottes de terre. 

planches de cultures terminées

8. Pailler votre sol 

Comme dans la nature, les sols n’aiment pas être à nu. Pailler votre surface de culture permettra d’éviter l’érosion et de conserver l’humidité. Aussi, elle va enrichir votre sol et le charger le sol en nutriments. Couvrir son sol va aussi permettre de limiter les adventices (mauvaises herbes).

Vous pouvez maintenant cultiver !

En permaculture, l’idéal est de travailler le moins possible de sol. Lire l’article sur le non travail du sol.

Votre planche est maintenant prête à accueillir vos semis, plants et cultures! 

La grelinette 4 dents Leborgne

Présentation de la biogrif 4 dents Leborgne

La marque Leborgne

L’entreprise LEBORGNE invente, fabrique et vend des outils de jardinage depuis  plus de 175 ans. La marque LEBORGNE est née en 1829 en Savoie, et s’est forgée, en près d’un siècle, une excellente réputation auprès des jardiniers amateurs et des professionnels du bâtiment.

La marque appartient aujourd’hui au groupe Finlandais Fiskars mais maintient la fabrication de ses outils en France. Ils ont réussi à fidéliser une clientèle exigeante par la qualité de leurs produits et leur force en innovation.

LEBORGNE est une marque de référence sur le marché des outils de jardin. Leurs outils sont performants, fonctionnels, résistants, sécuritaires, et aussi d’ergonomiques. Dans la gamme d’outils de jardin Leborgne, vous trouverez tout type d’outils : des haches, des fourches, des serfouettes, des grelinettes et bien d’autres outils.

L’un des outils phare de la marque est la grelinette, et plus particulièrement la grelinette 4 dents. Voyons pourquoi…

Le produit

La grelinette 4 dents Leborgne est une référence sur le marché. Cette fourche bêche est un excellent compromis parmi tous les modèles. De taille moyenne, elle permet d’aérer la terre des potagers de toute taille. Elle convient aussi bien aux jardiniers débutants qu’expérimentés. Ses deux manches en bois permettent un confort d’utilisation inégalé.

Ses dents sont interchangeables. Il arrive qu’une dent s’abime ou se casse. Il est alors possible de la faire remplacer. Les dents sont en acier trempé, ce qui veut dire que c’est un produit résistant à la corrosion et aux chocs.

La taille de cette biogrif est moyenne (longueur de 110 centimètres). Elle convient aux jardiniers de moyenne et grande taille. Les 4 dents proposent une largeur de travail de 40 centimètres. Dans un jardin potager dont la longueur des planches de culture est de 80 centimètres, elle est parfaite ! Elle permet de décompacter le sol en deux passages. Parmis tous les outils qui permettent le travail de la terre, la grelinette est l’outil le plus ergonomique.

La biogrif 4 dents Leborgne est un produit de qualité.

Le prix

Le prix de la biogrif 4 dents Leborgne oscille entre 85 et 120 euros, selon les plateforme de vente. Amazon reste la solution la plus simple et rapide. De plus, la livraison est offerte.

Biogriffe 4 dents Leborgne

Les caractéristiques techniques

de la grelinette 4 dents Leborgne

  • 4 dents en acier trempé
  • 2 manches en bois certifié
  • Longueur du manche : 110 cms
  • Largeur de tête : 40 cms
  • Hauteur de tête : 25 cms
  • Poids : 4,70 Kgs
  • Fabriquée en France
  • Garantie 15 ans

Les avis

grelinette leborgne 4 dents
grelinette 4 dents
grelinette leborgne 4 dents

Comment utiliser une grelinette?

Lorsque l’on commence à jardiner, on ne sait pas trop comment s’outiller. S’il y a un outil indispensable en jardinage biologique, c’est la grelinette. Cet outil a révolutionné la préparation des terres de potagers et est devenu un outil incontournable en permaculture. En effet, il a grandement facilité le travail du jardinier. C’est un outil manuel appelé aussi fourche bêche qui permet de travailler debout grâce à ses deux longs manches. L’utiliser est très simple. Aussi, La grelinette respecte les sols, est un outil non polluant et polyvalent, il a su trouver sa place dans les potagers biologiques. Il a remplacé l’utilisation du motoculteur et de la bêche.

C’est quoi, une grelinette?

La grelinette est un outil qui possède 3, 4 ou 5 dents solides et tranchantes et deux longs manches qui permettent de travailler la terre avant de cultiver, le tout sans retourner les différentes couches du sol et en préservant la vie microbienne. Cette bio fourche permet également de briser facilement les mottes de terre avant les plantations. Son manche en bois en fait un outil maniable qui permet de retourner la terre sans difficultés.  

Il suffit de l’enfoncer dans le sol et de la tirer vers soi. Les dents pénètrent facilement dans la terre. 

C’est l’outil ergonomique par excellence pour préparer ses planches de culture au potager.

Le principe de l’effet levier décuple la puissance du mouvement et rend le travail facile. Ainsi, en quelques mouvement de bascule, votre terre sera aérée et décompactée et les micro-organismes du sol (vers de terre, bactéries, champignons…) seront préservés.

Grâce à son design ergonomique, cet outil réduit les tensions et préserve le dos du jardinier car il permet d’adopter une posture correcte tout au long de son utilisation. 

Quelles sont les différentes sortes de grelinettes?

Il existe plusieurs types de grelinettes. Elles ont toutes la même fonction (aérer la terre) et utilisation mais ne sont pas toutes adaptées à votre potager.

Voici les 3 catégories de grelinettes:

La grelinette 3 dents

– La grelinette 4 dents

– La grelinette 5 dents

Certains modèles proposent des dents interchangeables, d’autres un arceau soudé à l’outil, des dents en acier trempé, des manches en bois ou en acier, etc.

Travailler le sol avec une grelinette est très simple. Mais… Comment fait-on?

Etapes à suivre pour utiliser une grelinette

schéma utilisation de la grelinette
  1. Pour commencer, placez vous à une extrémité de la parcelle à greliner. Vous allez passer la grelinette en reculant afin de ne pas piétiner la terre que vous allez ameublir. Une fois en place, placez la grelinette devant vous, dents à la verticale.
  2. Montez sur la grelinette et enfoncez- la verticalement dans la terre en transférant votre poids dessus. Il n’est pas nécessaire de forcer avec les jambes. La grelinette devra s’enfoncer dans le sol facilement.

Selon le type de sol, la grelinette sera plus ou moins difficile à enfoncer. Sur un sol meuble, les dents vont pénétrer profondément dans la terre (25cm). Sur un sol argileux, la terre risque de coller aux dents.

  1. Soulevez la terre. Pour cela, il suffit d’utiliser le poids de votre corps (effet levier).
  1. Posez vos mains sur les deux manches et faites des va-et-vient, d’avant en arrière. 
  1. Tirer les deux manches en arrière de manière à soulever la terre par un effet de levier. Votre dos reste droit. Laissez descendre le poids du corps.
  1. Sortir légèrement les dents de la terre en faisant des mouvements oscillatoires de droite à gauche pour affiner les plus grosses mottes de terre.
  1. Reculez d’une dizaine de centimètres afin de ne pas marcher sur la planche de culture travaillée.
  1. Recommencez en répétant le même geste.

Conseils

  • Brisez les mottes restantes à l’aide d’un croc (comment se servir d’un croc?). Cassez les mottes afin d’émietter votre terre. Ensuite, égalisez avec un râteau afin de planter dans un sol plat.
  • Enlever les racines de chiendent et de liserons qui risquent de concurrencer les autres cultures.

Quels sont les avantages d’une grelinette?

La grelinette est un outil de jardinage facile à utiliser qui sert à aérer la terre avant de planter des végétaux dans un potager. Elle est très utilisée en jardinage bio car elle permet de décompacter la terre sans abîmer le sol. La grelinette est une fourche bêche très utile au jardin. Sur le marché, vous en trouverez à un prix abordable C’est un outil très complet qui présente beaucoup d’avantages: 

La grelinette : un outil qui fait gagner du temps

Avantages grelinette

Le travail de la terre est fatigant et parfois long. L’utilisation de la grelinette fait gagner un temps précieux. On prépare la terre 5 fois plus vite qu’avec une bêche.

Voir l’article : « La grelinette versus les autres outils« 

Elle est parfaitement adaptée à la préparation du sol et une fois l’outil pris en main, il sera facile d’ameublir le sol afin d’y semer vos graines ou d’y faire vos plantations.

Elle est aussi plus rapide que le motoculteur car cet engin nécessite plusieurs passages, contrairement à la fourche-bêche qui n’en nécessite qu’un. 

Si vous avez des planches de cultures de 80 cms de large, utilisez une grelinette 4 dents : en deux passages, votre planche de culture sera aérée.

Un outil qui respecte le sol

Cette fourche biologique va décompacter et émietter la terre sans la retourner. Ainsi, la vie microbienne est préservée. Lors qu’on utilise cet outil, nous ne perturbons pas les différentes couches du sol. Les bactéries continuent alors de minéraliser correctement,  les vers de terre continuent de décompacter et les champignons de transformer la matière organique en humus. Les micro-organismes sont alors préservés. 

La bêche, le motoculteur et la motobineuse sont des outils à éviter car ils altèrent la structure du sol en détruisant les vers de terre. Pour garder un sol vivant, il est conseillé d’éviter l’utilisation de ces machines, sauf si vous travaillez une terre pour la première fois et qu’elle est trop dure pour que les dents de la grelinette s’enfoncent dans le sol. 

La grelinette va préserver l’écosystème du sol et ses habitants, si utiles à la transformation de la matière organique en humus.

La grelinette est facile à utiliser

Avec cet outil, le travail la terre est un jeu d’enfant. La grelinette est un outil très maniable dont le mouvement est simple et naturel. Ses deux manches en bois répartissent le poids et l’effet de levier se fait facilement. La puissance est décuplée grâce à cet effet. Elle ne demande aucune compétence particulière ni aucune expérience. Tous les jardiniers peuvent travailler le sol avec cet outil.

La grelinette est un outil ergonomique

Jardiner est un loisir physique qui demande des gestes parfois compliqués, surtout quand ils sont répétitifs. Au printemps, lors de la préparation des planches, décompacter le sol peut vite devenir un travail pénible. C’est pourquoi c’est l’outil indispensable dans tout jardin potager.

La biofourche permet de retourner la terre facilement sans se faire mal au dos. Sa conception a été minutieusement pensée pour préserver le jardinier, en plus de son sol.

Lors de l’utilisation, le dos reste droit. Seuls les bras et les jambes travaillent. La hauteur de ses manches en bois permet de rester debout en se baissant un minimum. Ses deux manches égaux permettent de répartir la force de droite à gauche et de ne pas s’épuiser. Le geste de levier, en basculant vers l’arrière se fait naturellement, contrairement à la bêche qui demande beaucoup plus d’énergie. Les griffes rentrent naturellement dans le sol sous le poids du corps. 

Un outil polyvalent

et écologique !

En jardinage, on apprécie les outils multifonctions. La grelinette a pour rôle principal de décompacter et d’aérer le sol mais elle peut également servir de plantoir pour les semis en ligne. Elle permet également de récolter les légumes, notamment les pommes de terre. L’écart entre ses griffes permet de récolter les légumes sans les abimer.

Afin de préserver l’environnement, il est préférable d’utiliser les outils écologiques. Cet outil manuel est parfait pour cultiver sans abimer les sols. Il ne demande que la puissance humaine. Elle ne requiert pas de carburant ni d’huile pour l’entretenir. C’est une bêche écologique !

La grelinette enlève les mauvaises herbes

La grelinette permet d’aller chercher les racines profondes des mauvaises herbes. C’est l’outil le plus adapté pour enlever le chiendent ou le liseron par exemple. Il faudra ensuite désherber à la main

Elle limite aussi la repousse de ces herbes, qui aiment les sols tassés. Plus vous aérerez votre terre, moins ces herbes envahissantes auront les conditions pour pousser. Chaque saison, il y en aura de moins en moins. 

La grelinette est économique

Vous trouverez des grelinettes ayant un excellent rapport qualité/prix. Une fois achetée, elle ne requiert aucun cout supplémentaire. Sur Amazon, vous trouverez une offre de qualité. Il y a certainement un modèle qui convient à votre potager. Comme dit plus haut, elle ne nécessite pas d’essence ni d’entretien. C’est un excellent investissement.

Une grelinette se conserve toute une vie !

La grelinette versus les autres outils

La grelinette est un outil écologique qui permet d’aérer la terre sans déstructurer les différentes couches du sol. Equipée de 3, 4, ou 5 dents et de deux manches en bois, la bio fourche est très simple a utiliser et rend le travail de la terre beaucoup plus facile. C’est un outil qui a de nombreux avantages.

Arrivée dans les jardins potagers il y a plus de 40 ans, cet outil de jardinage fait souvent l’objet de comparaison et continue d’intriguer certains jardiniers.

grelinette versus bêche

Elle est pourtant de plus en plus utilisée dans les modèles d’agriculture biologique et dans les jardins des particuliers.

Nous allons voir pourquoi il est essentiel de s’affranchir de certains outils et engins détruisant les sols que nous nous devons de garder vivants.

Le motoculteur: un engin destructeur des sols

motoculteur

Pendant des décennies, le motoculteur était l’engin le plus souvent utilisé par les jardiniers et les maraîchers pour ameublir et oxygéner la terre. Il s’avère qu’après des années de pratique et l’arrivée d’une agriculture plus raisonnée et plus sensible à l’écosystème, des méthodes plus écologiques et respectueuses du sol se sont naturellement imposées. Le travail du sol a évolué et certaines techniques anciennes sont revenues au goût du jour : le paillage, les engrais verts, la permaculture… Le matériel de jardinage a aussi changé. Les jardiniers amateurs et professionnels se sont tournés vers des outils qui permettent de préparer la terre en surface. Ainsi, le travail du sol ne se fait que sur la couche superficielle du sol.

Pourquoi le motoculteur est-il déconseillé?

  • Le motoculteur détruit la vie du sol : les fraises du motoculteur en font un réel hachoir à lombrics. Le motoculteur détruit les galeries des vers de terre essentielles au potager. Nous disons souvent que les vers de terre sont les ouvriers des jardiniers. Leur travail et leur fonction est primordiale. C’est pourquoi il faut être attentif aux outils que nous utilisons afin de préserver l’écosystème et tous les micro organismes du sol. Le motoculteur coupe aussi les réseaux des champignons et prive les bactéries ayant besoin d’oxygène d’en avoir, et en fournit à celles n’en ayant pas besoin. Les bactéries n’ont donc plus les ressources essentielles pour pouvoir survivre.
  • Un engin polluant : Il nécessite de l’essence et rejettent du CO2 dans l’air.
  • Un engin couteux : Le prix d’achat, l’entretien, l’essence, les pièces détachées etc.
  • Un engin encombrant : Le motoculteur doit être à l’abris. Il nécessite aussi un espace de stockage.
  • Un engin bruyant : Si vous êtes amenés à l’utiliser, je vous conseille de mettre un casque. Il peut occasionner des problèmes d’audition s’il est utilisé longtemps sans protections.

Dans quel cas utiliser le motoculteur? 

Le motoculteur fait des dégâts. Cependant, il peut être inévitable lorsque l’on travaille une terre pour la première fois. La terre est parfois si dure que les dents de la grelinette ne s’enfoncent pas dans le sol. Il faudra alors utiliser le motoculteur pour dégrossir, et terminer le travail avec la grelinette. Il est évident qu’un seul passage de motoculteur n’aura pas d’incidence, à long terme, sur la qualité du sol.

La bêche classique: un outil pas adapté à l’aération des sols

bêche

Le bêchage classique avec une bêche est de plus en plus remis en question par les jardiniers “bio”. A l’époque de nos grands-parents, passer un coup de bêche était la seule alternative connue pour travailler la terre et entretenir le jardin, alors ils passaient des heures, à la sueur de leur front, à retourner la terre. C’était épuisant et ils avaient mal au dos.

Cette sorte de pelle droite est très utile pour délimiter les plate-bandes  du potager et « scalper » la pelouse. Elle permet de délimiter sa parcelle et dessiner son potager. Elle est aussi parfaite pour faire des trous en vue de planter des arbres.

Cependant, la bêche classique n’est pas conseillée pour aérer la terre car elle perturbe la vie du sol, détruit des vers de terre et une partie de la micro faune qui participe à la décomposition et à la fertilité du sol.

Utiliser la bêche est un réel tsunami pour un sol que nous souhaitons garder vivant.