logo du site internet

Guide d’achat des meilleures grelinettes

Grelinette au potager

Guide d'achat des meilleures grelinettes

Vous avez la chance d’avoir un jardin et souhaitez aérer votre sol sans l’abîmer. La grelinette est l’outil manuel qui vous permettra de décompacter votre sol sans perturber les différentes couches et les micro-organismes y habitant.

Il existe différents modèles : des grelinettes 3 dents, 4, dents, 5 dents mais également des rotogriffes.

Ce guide d’achat va vous permettre d’acquérir la grelinette qui correspond à votre besoin.

Qu’est ce qu’une grelinette?

La grelinette est un outil de jardinage manuel capable d’ameublir et d’aérer les sols difficiles grâce à un mouvement de bascule qui n’inverse pas les couches de sol. En n’inversant pas les couches de sol, on préserve l’écosystème du sol et on facilite l’entretien futur du jardin. C’est ce qui la distingue principalement de la bêche traditionnelle.

C’est un outil de jardinage écologique très utilisé en permaculture ou en maraîchage biologique. 

Sa notoriété récente revient à l’arrivée du jardinage bio et aux préconisations d’un jardinage plus respectueux de la nature. 

La plus populaire reste la grelinette 5 dents mais Il en existe différentes sortes : des grelinettes 3 dents, 4 dents, avec arceaux, sans arceau, dents droites ou courbées, avec des dents interchangeables.

Il existe aussi une variante qui a la même fonction mais qu’on utilise sur des petites parcelles ou des sols très argileux. Elle s’appelle la rotogriffe ou parfois grille rotative. C’est un outil de jardinage possédant entre 3 et 5 dents de forme hélicoïdale et un guidon.

Grelinette 4 dents Leborgne

La grelinette peut être utilisée sur tout type de sol : argileux, sableux, limoneux, caillouteux, dur… (voir comment avoir un sol vivant en fonction de votre type de sol).

♦ Un outil respectueux de la vie du sol qui garantit la préservation d’une terre vivante et une fertilité sur le long terme. La grelinette ne retourne pas la terre, elle l’émiette. 

♦ Un outil efficace : 5 fois plus efficace qu’un motoculteur sur les petites et moyennes surfaces, pour une meilleure préservation des sols

♦ Un outil ergonomique : ses deux manches en bois permettent de soulever la terre par effet de levier, sans se baisser et en préservant donc le dos du jardinier.

♦ Un outil écologique et durable : ne consomme pas d’énergie fossile

Cet outil a beaucoup d’autres avantages !

Quelle est l’origine de la grelinette?

La grelinette remplace:

La grelinette, aussi connue sous le nom de biobêche, biofourche, biogriffe, fourche bio, fourche à bêcher, a été inventée par André Grelin, pépiniériste et horticulteur français, en 1964. André Grelin est un pépiniériste Savoyard qui crée son entreprise en 1928. Il attendra 1956 pour recevoir le 1er prix du concours Lépine pour l’invention de la grelinette. Le brevet sera enregistré en 1963. Il raconte avoir inventé cet outil pour ne plus se faire mal au dos. 

La motobineuse: Cette machine est à proscrire dans une agriculture raisonnée et respectueuse des sols. La motobineuse ne respecte pas le sol car elle transforme la terre en semoule et détruit toute la vie microbienne. 

La bêche: Elle est encore utilisée par certains jardiniers pour retourner la terre. La raison pour laquelle cet outil n’est pas adapté est qu’elle sectionne la terre, crée des grosses mottes et mélange les couches souterraines.

A quoi sert une grelinette? 

Préparer le sol en le décompactant

Préparer le sol permet d’avoir une terre prête à recevoir les semences et les plants. 

En sol très argileux : Si votre sol est collant et forme de grosses mottes, il vaut mieux passer la grelinette, grossièrement, en automne, puis laisser l’alternance gel/dégel de l’hiver casser les plus grosses mottes. Au printemps, il suffira de passer un coup de croc et de rateau. Dans les sols argileux, il vaut mieux utiliser une grelinette 4 dents au minimum. 

Dans une terre peu compacte : Passer la grelinette au printemps, avant d’accueillir les cultures, puis en automne afin de faire respirer la terre. Pour une terre peu compacte, vous choisirez votre grelinette en fonction de la surface destinée au potager.

Outil de jardinage grelinette

Incorporer doucement de la matière organique 

En jardinage biologique, il est nécessaire d’améliorer la structure de son sol lorsqu’on souhaite cultiver des légumes. Cela passe par l’apport de matière organique. Cette matière va enrichir la vie du sol en se transformant en humus et en la rendant donc plus fertile. Les plantes vont plus facilement assimiler les nutriments contenus dans le humus. 

Quelle matière organique incorporer? 

Fumier, paillis, compost, feuilles en décomposition, feuilles mortes, tontes de gazon, brindilles, épluchures, BRF… 

La bio fourche va servir à incorporer cette matière organique à la terre. Il ne faut pas enfouir la matière au risque de limiter l’apport en oxygène et de déséquilibrer l’écosystème. Il faudra donc l’incorporer soigneusement. Pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles il ne faut pas enfouir la matière organique, je vous invite à lire cet article.

Comment incorporer la matière organique avec la grelinette? 

Il vous suffit de passer la grelinette après avoir déposé vos matières organiques sur votre planche de culture. Elles se décomposeront en quelques mois. 

Récolter des légumes sans se faire mal au dos 

Il n’a jamais été aussi facile de récolter des légumes avec cet outil. Ses dents permettent de récolter les légumes sans les abîmer. Aussi, elle évite au jardinier de se baisser et de s’abîmer le dos. 

Désherber et enlever les adventices (mauvaises herbes)

La grelinette est Idéale pour enlever les herbes les plus folles telles que le liseron, le chiendent ou toute plante ayant des racines profondes. 

Faire des trous réguliers

L’écart des dents permet de faire des trous pour semer des graines ou planter les poireaux, les salades ou autres légumes.

 

La grelinette peut servir à faire des trous réguliers

Comment utiliser une grelinette?

Aurélie, passionnée de jardinage

« La permaculture est ma passion »

Grande amoureuse de la nature, j’ai commencé à jardiner il y a 4 ans dans un jardin ouvrier de 200m2. L’envie d’avoir une alimentation saine et un profond besoin de me reconnecter à la nature m’ont naturellement amenée vers la culture de légumes

Après 3 ans, j’ai eu envie d’approfondir mes connaissances et ai donc effectué une formation en permaculture avec la ferme de Sainte Marthe (formation bio). Cette formation m’a permis d’acquérir de nouvelles techniques, d’échanger avec d’autres passionnés, de revoir mes certitudes. Lire la suite…